fbpx
Municipalité Saint-Alphonse-Rodriguez

Au coeur de la Matawinie

A A
Facebook
AccueilNouvellesCOVID-19 : Mise à jour du 22 mai 2020

COVID-19 : Mise à jour du 22 mai 2020

Pour notre mise à jour du 22 mai 2020, quatre sujets seront abordés : nos communications du jour, la reprise des rassemblements, le deuil en temps de pandémie et les lignes d’aide et d’écoute.

______________________

COMMUNICATIONS DU JOUR

À partir de la semaine prochaine, nous cesserons les communications sur une base régulière en lien avec le COVID-19, au profit d’une formule qui s’adaptera aux annonces gouvernementales importantes. C’est pourquoi nous ferons des communications sporadiques lorsque nous le jugerons nécessaire, tout en essayant de maintenir le nombre de communications à au moins une par semaine.

______________________

REPRISE DES RASSEMBLEMENTS

À compter du 22 mai, il sera possible de se rassembler à l'extérieur à condition de respecter différentes mesures.

D'abord, les rassemblements devront se limiter à un maximum de 10 personnes. De plus, ils devront inclure des personnes d'un maximum de 3 ménages. Rappelons que les occupants d’une même adresse forment un ménage.

Évidemment, une distance minimale de 2 mètres devra être maintenue entre celles qui ne proviennent pas d'un même ménage.

Le port du masque ou du couvre-visage est fortement recommandé.

Actuellement, afin de protéger la population, les rassemblements intérieurs et extérieurs sont interdits par le gouvernement du Québec.

Cette interdiction s’applique à tous les rassemblements intérieurs et extérieurs, à l’exception de rassemblements :

  • requis dans un milieu de travail qui n’est pas visé par une suspension du gouvernement du Québec, à condition que les employés maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;
  • dans un lieu public visant à obtenir un service ou un bien (commerces, services gouvernementaux, etc.) qui n’est pas visé par une suspension du gouvernement du Québec, à condition que les clients maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;
  • dans un moyen de transport, à condition que les usagers maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;
  • réunissant des occupants dans une résidence privée ou dans ce qui en tient lieu, et toute autre personne leur offrant un service ou dont le soutien est requis. Les personnes offrant un service ou apportant un soutien doivent maintenir, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres avec les occupants.

Les rassemblements extérieurs sont permis lorsqu’il s’agit des occupants d’une même résidence ou de ce qui en tient lieu, lorsqu’une personne reçoit d’une autre personne un service ou son soutien ou lorsqu’une distance minimale de 2 mètres est maintenue entre les personnes rassemblées.

Pour plus d’information, il est possible de se référer au Décret de renouvellement de l'état d'urgence sanitaire sur tout le territoire québécois (PDF 18,27 Ko).

Dénonciation

Il est demandé aux citoyens de ne pas composer le 911 pour dénoncer un rassemblement afin d’éviter d’engorger les lignes téléphoniques des centres d'urgence 911.

Si vous êtes témoin d’une situation sérieuse qui nécessite une intervention policière, vous pouvez communiquer avec le service de police qui dessert votre territoire 

La sensibilisation et l’information sont les approches privilégiées par l’ensemble des corps policiers au Québec à l’heure actuelle. Les policiers sont présents et continueront d’intervenir, tout en respectant les pouvoirs qui leur sont accordés dans le contexte d’urgence sanitaire.

Pour en savoir plus : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/rassemblements-evenements-covid19/

______________________

LE DEUIL EN TEMPS DE PANDÉMIE

L’actuelle pandémie reliée au coronavirus (COVID‑19) constitue une réalité particulière et inhabituelle. En effet, il est impossible de prévoir avec exactitude quelle personne de notre entourage sera contaminée ou non et qui en guérira. Bien que la plupart des personnes atteintes de la COVID‑19 se rétablissent par elles-mêmes, il peut toutefois arriver, dans certains cas, que la maladie entraîne le décès d’une personne ayant contracté la maladie. Celle-ci peut malheureusement être une personne qui nous est chère. Malgré les incertitudes et les pertes qu’une pandémie peut occasionner, une telle situation fait appel aux capacités d’adaptation et d’organisation des individus, des familles, de la communauté et de l’ensemble de la société. Elle sollicite particulièrement l’entraide et la solidarité lorsque tout danger de contamination est écarté.

Faire le deuil d’une personne est une réalité de la vie qui peut parfois être très éprouvante. Dans un contexte de pandémie, il importe tout d’abord de répondre à ses propres besoins et à ceux de ses proches, de réorganiser le quotidien, d’assurer sa sécurité et d’essayer le plus possible de maintenir un minimum d’activités quotidiennes tout en tenant compte des restrictions imposées, notamment pour limiter les risques de contamination.

Pour en savoir plus sur le deuil chez l’adulte, comment surmonter le deuil, le deuil chez l’enfant et l’adolescent et les ressources : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/deuil-en-raison-de-la-pandemie-covid-19/

______________________

LIGNES D'AIDE ET D'ÉCOUTE

Durant cette période de pandémie, la Direction de santé publique de Lanaudière trouve important de vous rappeler que vous n’êtes pas seul. Des personnes sont là pour vous et vos proches par l’intermédiaire de lignes téléphoniques d’écoute et de soutien. N’hésitez pas à demander de l’aide.

Téléchargez la fiche contenant toutes les ressources : https://tpdsl.org/wp-content/uploads/2020/05/lignes-ecoute-aide-2020-04-30.pdf